Jacques Le Tesson
Orfèvre et Alchimiste - XVI° siècle

" Je suis rien, je suis tout, imparfait et parfait
Par moi tout est produit, tout est défait
Premier né, dernier mort, je suis acte et puissance
Qui subsiste partout et dedans et dehors
Caché et découvert, étant esprit et corps
Principe de nature et fin de toute essence "


En décidant de me pencher sur l'histoire des Honfleurais qui ont eu une existence peu ordinaire et digne de ne pas être oubliée, je savais que je serai amené à parler d'aventures maritimes, de peinture, de littérature, de poésie et de musique, mais j'étais à cent lieues de penser que je jeterai un regard concupiscent sur une science entourée de mystère, de secrets qui sentent le soufre, des histoires de professeurs Nimbus du Moyen-Age, de Grand Œuvre, de pierre philosophale et de transmutation de métaux.

Eh oui ! Honfleur a donné naissance à un alchimiste ! Et , paraît-il, non des moindres.

Certains membres de cette confrèrie secrète et discrète ont publié, ou en tous cas, écrit nombres d'ouvrages hermétiques à dessein et reservés à un club restreint d'initiés.

Notre alchimiste honfleurais faisait partie de ces passionnés qui ont transmis leur savoir et leurs découvertes dans des textes incompréhensibles pour le commun des mortels. Après bien des recherches, j'ai appris que ce compatriote atypique avait été publié ou réédité en ... 1978 ! C'est-à-dire hier.

Cette réédition d'un de ses ouvrages laisse à penser que JACQUES LE TESSON, tel est le nom de notre alchimiste, n'était pas m'importe qui et que ses écrits sont importants pour ceux qui veulent et sont capables de les déchiffrer.

Je n'ai pas l'intention, bien sûr, d'analyser ses travaux. J'en serai bien incapable et cela n'intéresserait que bien peu de monde !

Je voudrais me contenter de relater, autant que faire se peut, l'existence de ce personnage qui sort du schéma classique des gloires honfleuraises.

Malheureusement, la chair est maigre.

Bernard Husson, aujourd'hui décédé, avait été à l'origine de la réédition de son ouvrage, " L'œuvre du Lion Verd " en 1978 et notait en préambule :

" quant à la personnalité historique de JACQUES LE TESSON, ce qui nous a été transmis se borne au sous-titre du premier dialogue, identique à celui de l'extrait en cursive du XVI° siècle au folio 36 du ms. BN N°19069 :
" ORFEVRE à HONFLEUR "

Encore une fois, Charles Bréard vient à notre secours, mais ses informations se limitent à peu de choses. Dans l'Annuaire de la Normandie de 1912 fut publiée une communication de l'historien de Honfleur, lors du 79eme Congès de l'Association Normande, à propos de JACQUES LE TESSON dont il a eu la chance de se voir proposer par un libraire un manuscrit intitulé " Traitez de JACOB TESSON ", orfèvre à Honfleur sur la science hermétique "

Charles Bréard a déniché dans les archives honfleuraises une famille Taisson " tenant deux places de terre avec maisons situées à Saint Léonard de Honfleur " . L'éthymologie du nom " TAISSON ou TESSON vient du bas latin Taxo qui signifie blaireau ". Il ortographie le patronyme de notre alchimiste JACQUES TESSON aussi bien que TAISSON, alors que Bernard Husson l'appelle, lui, JACQUES LE TESSON, tandis que l'intéressé déclare dans un note préliminaire à ses oeuvres :

" En l'an 1581, je nommé Jacob TAISSON, orfèvre natif de Honfleur en Normandie, parvins à cette science divine en la ville de Marseille, avec beaucoup de travaux et nécessitez trop longues à réciter ; et étant mu de charité ai pris plume et papier pour mettre en lumières la clarification de tous les points principaux de l'OEuvre cachée et occultée par les philosophes, lesquels ne se peuvent entendre sinon que Dieu par sa bonté les révèle à qui bon lui semblera. Et moi n'étant pas envieux la puis enseigner sans offense. Bien l'écirai-je de sorte et manière que les ignorans n'y pourront rien entendre qui sera leur confusion et ruine, et au contraire au soulagement des pauvres enfants de science lesquels prieront Dieu pour moi à cette fin de me faire miséricorde. Et quiconque aura bon sens et entendement pourra bien éplucher les bonnes paroles d'avec les mauvaises, car pour dire vrai il y a beaucoup de paroles qui sont superflues. Car l'OEuvre ne consiste et ne demande tant de paroles, mais il est nécessaire de s'en servir pour l'écrire à celle fin qu'elle soit couverte de beaucoup de figures et énigmes seulement pour aveugler l'entendement des réprouvez et qu'elle ne soit connue que des vrais enfants lequels connaîtront quand ils la sauront qu'il n'y a que six parolles lesquelles suffisent, savoir : Soleil, Lune et Mercure, un fourneau, un vaisseau et un feu. Et quiconque cherchera davantage tombera d'abord dans l'erreur et en danger de jamais n'y parvenir, car il n'y a qu'un seul chemin quoiqu'on en puisse faire..... Ce livre fut composé à Marseille en l'an 1584 par moi ci-dessus nommé. Ce fut au temps que la ville étoit en peste dont moururent deux mille cinq cents personnes ".

Pourquoi notre orfèvre honfleurais quitta le Vieux Bassin pour le Vieux Port de Marseille ? La question restera sans réponse. En principe les orfèvres ne sont pas de grands voyageurs. Quand on est bien installé avec ses creusets et ses fourneaux, on n'est pas enclin à aller voir ailleurs à moins que JACQUES LE TESSON n'ait eu un confrère alchimiste provençal prêt à l'accueillir dans le Midi.

Bref, parti d'Honfleur en tant qu'orfèvre, il deviendra alchimiste sur les bords de la Méditerranée.

Voilà, peut-être, la " transmutation " la plus réussie de sa carrière !

On trouve trace de TESSON orfèvre dans l'Annuaire des poinçons d'argent repertoriés en France depuis la nuit des temps. " Les poinçons de maître indiquent les initiales de l'orfèvre et un attribut rappelant la ville où ils exercent ".

Pour Honfleur, il s'agit d'une Tour Couronnée. Malheureusement, cet Annuaire ne reproduit pas ce poinçon sur lequel on aurait pu trouver la trace des initiales de JACQUES LE TESSON. Il doit, cependant, exister des objets d'argent dans des armoires ou vitrines honfleuraises dont les propriétaires ignorent la signification des initiales J.T. A la lecture de cet article ils seront enfin renseignés !

TESSON écrira de nombreux ouvrages qui, semble-t-il, ont été et sont encore appréciés par ses pairs.

" Fulcanelli, dans ses demeures philosophales, le cite à non moins de six reprises et lui reconnaît la même valeur que le plus réputé des Adeptes ".

Pour ceux qui voudraient se plonger dans l'étude des oeuvres de notre alchimiste honfleurais, plusieurs bibliothèques détiennent ses manuscrits :

- La Bibliothèque du Palais des Arts à Lyon.

" N° 971 : Le grand et excellent oeuvre des sages par Jacques LE TESSON, contenant trois traités en forme de dialogue du Lion Verd, de la Thériaque et du Régime. XVIII° siècle. Papier 86 ff. 161 x 98 mm. "

- La Bibliothèque d'Avignon :

" N° 4865 : Le Lion Verd ou le très excellent oeuvre des sages par Jacques LE TESSON, XVIII° siècle Papier 114 ff 220 x 175 mm. Rel. Bas. (legs Menetrier 1928). "

- Bibliothèque Nationale.

" N° 14.943 : oeuvre du lyon vert, de Jacques LE TESSON en dialogue, XVIII° siècle Papier 291 pp. 160 x 95 mm., reliure veau marbré. "

- Muséum d'Histoire Naturelle de Paris :

" 360 Tome III Bons Traittés ... p. 357 : " L'oeuvre du Lion Verd, de Jacques LE TESSON, orfèvre de Honfleur ".

" En 1940, le libraire Jacques Dorbon proposait pour 250 frs dans son catalogue (Bibliothéca Esotérica) N° 4813 TESSON Jacques - La conduite des Philosophes ou le Grand Thériaque d'iceulx en forme de dialogue, demandes et réponses. Ms. Petit in - 40 de 46 pp. De 25 lignes à la page, demi-veau fauve ms inédit à la fin du XVII siècle ".

Les amateurs de pierre philosophale y trouveront un miel qui n'est pas le nôtre et pour la petite histoire honfleuraise, nous resterons malheureusement sur notre faim.

" Serais-tu assez simple pour croire que nous allons t'enseigner clairement le plus important des secrets ? "


Bibliographie :

- Annuaire de la Normandie - 1912 Ch. Bréard.
- L'oeuvre du Lion Verd - Librairie de Médicis - Paris - Réédition 1978
- Poinçons d'argent - Editions Tardy - Paris


retour à histoires de Honfleur
retour au musée.